J'ai peur de ne pas me reconnaître sans la cigarette comme Lucky Luke

J’ai peur de ne plus me reconnaître sans la cigarette

➜ Cet article “J’ai peur de ne plus me reconnaître sans la cigarette” est la suite de l’article J’ai peur de grossir en arrêtant de fumer


Je m’identifie en tant que fumeur

Certains ont réellement peur de ne plus se reconnaître sans la cigarette, aussi étrange cette pensée peut-elle paraître. C’est une des peurs fréquentes qui empêchent les personnes d’arrêter de fumer.

Ici, on touche à l’image que vous avez de vous.

Pour certaines personnes, l’habitude de fumer est présente depuis tellement longtemps qu’il y a une réelle difficulté à s’imaginer sans. Les personnes ont peur de ne plus se reconnaître sans la cigarette.

Cette difficulté peut être de trois ordres.

Vous trouvez les non fumeurs fades

La nouvelle image ne vous plaît pas : vous appréciez certains aspects de l’image donnée par la consommation de cigarettes (peut-être le côté « rebelle » ou autre chose). Vous avez du mal à en faire le deuil. C’est un peu comme Dumbo, l’éléphant volant du dessin animé de Disney, qui croit que la plume lui donne le pouvoir de voler. Vous avez l’impression que la cigarette permet à votre caractère de s’exprimer et que sans elle vous allez perdre votre « style ». En réalité, Lucky Luke n’a pas changé de personnalité le jour où il a troqué sa cigarette pour un brin de paille et il en sera de même pour vous.

Le personnage de bande dessinée Lucky Luke, créé par Morris, a abandonné sa cigarette en 1983 sous la pression des associations antitabac américaines.

Vous manquez de confiance en vous

Un manque de confiance dans votre capacité à vous adapter à ce changement. Ainsi, vous ne faites même pas l’effort de vous imaginer libre, tranquille sans cigarette, car pour vous cela demeure un rêve inatteignable. Vous préférez ne pas subir de déception. Pourquoi se projeter dans un futur agréable lorsqu’on est persuadé de ne pas pouvoir y accéder ? Autant ne pas se voiler la face.

Vous manquez d’imagination

Peut-être manquez-vous d’imagination ? Je ne le crois pas. Si je vous demande d’imaginer un monstre rond, vert, de la taille d’une voiture, avec des cornes, des yeux rouges et quatre tentacules, vous devriez y parvenir. Votre capacité d’imagination n’est pas en cause. C’est le refus de faire ces efforts d’imagination, seulement parce qu’une part de vous vous en dissuade. Et si vous cessiez de l’écouter ?

Vous êtes en effet habitué·e à vous concevoir en tant que personne qui fume. La cigarette vous a accompagné durant une grande partie de votre vie, peut-être même toute votre vie d’adulte. Vous en passer peut revenir dans votre esprit à changer de style vestimentaire, une part de vous craint qu’il n’y ait une contradiction entre celle ou celui que vous vous représentez être, et ce nouveau style.

Peur de ne plus se reconnaître sans la cigarette ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas “un fumeur” ou “une fumeuse”. Si l’on retire la personne qui fume, vous continuerez d’exister sous une autre version de vous même. Une version plus libre, plus dynamique, plus vivante. Êtes-vous à ce point attaché·e à tous les inconvénients de la cigarette ?

Si vous souhaitez arrêter de fumer facilement, sachez que la méthode proposée sur ce site vous permet de le faire le plus facilement possible.


➜ Cet article est un extrait du livre : Arrêter de fumer n’a jamais été aussi facile !

Pour lire la suite :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.