Tout savoir sur le Champix pour arrêter de fumer

Se sevrer du tabac avec le Champix® (Varénicline)

Tout savoir sur le Champix®

Vous souhaitez arrêter de fumer mais ne savez pas quelle méthode choisir ? Votre médecin vous a proposé de vous sevrer du tabac avec le Champix, mais vous n’aimez pas trop prendre des médicaments et aimeriez savoir de quoi il retourne avant de vous lancer? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

Le Champix®, qu’est-ce que c’est ?

Champix® est le nom de la marque des laboratoires Pfizer pour un médicament utilisé dans l’aide au sevrage tabagique dont le principe actif est la varénicline. Le traitement dure 12 semaines, la première prise ayant lieu entre 8 et 14 jours après l’arrêt effectif. Il se présente sous la forme de comprimés avec différents dosages.

Le Champix®, comment ça fonctionne ?

Cette agirait sur les récepteurs nicotiniques mais à un niveau moindre que la nicotine des cigarettes. L’idée est donc de fournir au cerveau un substitut pour que le manque physiologique lié au sevrage soit d’une intensité moindre. Son mode d’action est donc différent de celui du Zyban, puisqu’il agit directement sur les symptômes de sevrage, mais une semaine après son début, donc une fois que ses effets les plus intenses sont passés.

Le traitement au Champix doit habituellement débuter 1 à 2 semaines avant la date d’arrêt du tabac (décidée par le patient). Le traitement dure 12 semaines. Il peut être prolongé de 12 semaines supplémentaires.

Quelle est l’efficacité du Champix® ?

La varénicline est supérieure au bupropion pour l’arrêt du tabac mais le taux de succès reste inférieur à un patient sur quatre, selon une étude de 20061. Selon d’autres études, le taux d’arrêt du tabagisme à 52 semaines est de 19 %2 et peut même descendre jusqu’à 14,4 %3.
En d’autres termes, une personne sur sept à une personne sur cinq ont un sevrage tabagique réussi grâce au Chamix.

Quels sont les risques du Champix® ?

Certains troubles graves, heureusement assez rares ont été notés lors de prises de varénicline :

  • troubles psychiatriques (0,02 % des patients) : pour l’essentiel, des idées et des comportements suicidaires. Les délais de survenue des troubles psychiatriques sont variables et se répartissent tout au long du traitement. Seuls quelques cas sont survenus après l’arrêt ;
  • troubles cardiovasculaires ( 0,005 % des patients) ;
  • troubles neurologiques (0,0034 % des patients), tels que crises d’épilepsie ou pertes de connaissance.

La prise de Champix doit donc être immédiatement arrêtée en cas d’humeur dépressive,d’agitation, d’idées suicidaires ou d’altérations du comportement.

Quels sont les inconvénients du Champix® ?

La varénicline entraîne de nombreux effets indésirables, parfois simultanés, sans caractère apparent de gravité immédiate, dont la fréquence n’est pas toujours connue avec précision :

  • réactions gastro-intestinales : nausées (1 patient sur 5), vomissements, flatulences (1/35), constipation (1/24) ;
  • douleurs abdominales, des spasmes musculaires ;
  • dysgueusie ;
  • réactions cutanées ;
  • des troubles de la vision ;
  • des troubles du rythme cardiaque ;
  • troubles psychiatriques : troubles de l’humeur, anxiété, agressivité, confusion mentale, qui peuvent survenir après l’arrêt du traitement.
  • troubles du sommeil, cauchemars ;
  • vertiges, maux de tête ;

Quels sont les contre-indications du Champix® ?

Le produit est interdit aux mineurs et aux femmes enceintes. Les conséquences sur le foetus étant inconnues, chaque cas est à étudier en fonction des risques propres à chaque grossesse.

Sa prise est fortement déconseillée en cas d’allergie au tartrate de varénicline ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament.
Un nombre limité de situations d’interaction ou de contre-indication ont été identifiées :

  • la prise simultanée de Champix et d’un traitement à la cimétidine est contre-indiquée ;
  • la prise simultanée de Champix et d’un dérivé nicotinique amplifie certains effets secondaires, en particulier les nausées, vomissements, vertiges, maux de tête et fatigue. Il est donc déconseillé de conjuguer ces méthodes de sevrage.

La prise de la varénicline est déconseillée aux personnes souffrant ou ayant souffert de dépression, ce qui est le contraire du Zyban.

Quel type de fumeur devrait utiliser le Champix® pour arrêter de fumer ?

Ce médicament est destiné aux fumeurs qui ont pris la décision d’arrêter de fumer et qui pensent avoir une dépendance au tabac importante. Ce traitement serait plus indiqué indiqué chez des personnes qui souhaitent absolument une aide médicamenteuse pour arrêter de fumer et qui présentent des contre-indications aux substituts nicotiniques, ou qui ont vécu plusieurs échecs avec ces derniers. C’est indiqué pour les personnes motivées ayant une certaine volonté, le médicament n’intervenant qu’une à deux semaines après l’arrêt (après le pic des symptômes de sevrage comme expliqué dans la méthode Switchgood).

Comment arrêter la cigarette avec le Champix® ?

Le Chamix® étant un médicament, il faut prendre rendez-vous avec votre médecin, ou avec un tabacologue qui va étudier avec vous le meilleur moyen de vous accompagner dans votre arrêt du tabac. Il vous aidera notamment à évaluer votre niveau de dépendance à la cigarette.
Le cas échéant, ce médecin pourra vous prescrire un traitement à base de varénicline (Zyban® ou générique) pour vous accompagner.
Soyez attentif au fait de prévenir votre médecin de toute prise de substituts nicotiniques, ou d’un épisode dépressif actuel ou ancien.

Quel est le coût d’un sevrage tabagique au Champix ?

Le Champix est désormais remboursable en France à 65 % par l’Assurance maladie, lorsqu’il est après échec des stratégies comprenant des substituts nicotiniques, chez des fumeurs ayant une forte dépendance au tabac (score au test de Fagerström supérieur ou égal à 7).
Le coût d’un traitement de 12 semaines est d’environ 100€.

Références

  1. Jorenby D E & al., « Efficacy of varenicline, an alpha4beta2 nicotinic acetylcholine receptor partial agonist, vs placebo or sustained-release bupropion for smoking cessation: a randomized controlled trial », JAMA, vol. 296, no 1,‎ 5 juillet 2006, p. 56–63
  2. Santé Canada. Summary Basis of Decision – Champix. 30 janvier 2008. Summary Basis of Decision (SBD): Champix
  3. Smoking Cessation With Varenicline, a Selective 42 Nicotinic Receptor Partial Agonist. Results From a 7-Week, Randomized, Placebo- and Bupropion-Controlled Trial With 1-Year Follow-up

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.