J'aime l'odeur et le goût de la cigarette

J’aime le goût et l’odeur de la cigarette

➜ Cet article “J’aime le goût et l’odeur de la cigarette” est la suite de La pause cigarette c’est mon moment à moi !

Certains aiment l’odeur et le goût de la cigarette

Certaines personnes, en effet, sont attirées par l’odeur du tabac, même si c’est assez rare.

Notre esprit a tendance à associer les sensations entre elles. Il suffit de vivre une émotion agréable, parfois très tôt dans notre vie de sentir au même moment une odeur pour que notre esprit relie les deux. L’odeur de la cigarette peut ainsi être associée à un parent, un ami, des moments… Ce que l’on apprécie alors n’est pas vraiment l’odeur en elle-même (que je sache, personne n’achète de parfum d’ambiance « senteur tabac »), mais les émotions qui y sont associées.
Par exemple, si on a eu un parent qui fumait, au moment où il nous prenait dans ses bras et où nous sentions le réconfort et l’amour, au même moment on sentait l’odeur de la cigarette. Les sensations et les émotions se sont dont liées au niveau cérébral.

Pour certaines personnes, l’odeur et le goût de la cigarette peut aussi les ramener au moment où ils ont commencé, l’adolescence le plus souvent, une période qui a pu être chargée en émotions fortes de toutes sortes, pleine de nouveauté..

C’est ce qu’en psychologie, on appelle un ancrage.

La madeleine de Proust

Dans un sens, c’est davantage le souvenir attaché à l’odeur qui est agréable plutôt que l’odeur. C’est comme dans la fameuse histoire de la madeleine de Proust.
Il décrit, dans “à la recherche du temps perdu”, comment le souvenir d’un rituel d’enfance a été ravivé en plongeant Madeleine dans sa tasse de thé. En effet, enfant, sa tente le nourrissait en lui donnant de petites madeleines qu’elle avait préalablement trempées dans sa tasse de thé. La madeleine de Proust fait ressurgir involontairement ce souvenir du passé.

Souvenez-vous de votre première cigarette. Le souvenir est sans doute assez lointain, mais cherchez la sensation de cette fumée qui rentrait pour la première fois dans vos poumons. Retrouvez l’odeur qui est venue puis restée sur vous et vos vêtements. Et ce goût pâteux dans la bouche qui a du mal à partir même après un brossage de dents. Le souvenir n’est sans doute pas celui d’un moment particulièrement agréable. Sauf peut-être au niveau du contexte, si vous étiez avec des amis par exemple.

Car sinon, est-ce que c’est cette odeur et ce goût là que vous aimez ?

Sans parler de l’odeur du tabac froid, qui rebute même la plupart des fumeurs les plus endurcis et qui restent si longtemps sur les vêtements. Car c’est une odeur, forte, tenace, et désagréable.

Finalement c’est juste une habitude

La plupart des fumeurs a juste fini par s’y habituer. Certains s’adaptent bien aux vernis spéciaux que l’on met sur les ongles pour arrêter de les ronger. Ils finissent même par les apprécier malgré leur goût infâme.

Quant au goût, embrasser une personne qui fume, c’est presque comme embrasser un cendrier, pour le goût on repassera.

Autant on peut retenir cet aspect pour les vapoteuses qui présentent une large gamme d’arômes plutôt agréables. Autant pour la cigarette classique, le goût n’est pas vraiment une franche réussite.

Non, en général, on ne commence pas à fumer par attrait pour le goût ou l’odeur de la cigarette. C’est pour obtenir une image. On s’impose de fumer et on s’oblige à s’accommoder du mauvais goût. Et comme on s’habitue à tout…

Quand bien même vous feriez vraiment partie des personnes auxquelles l’odeur et le goût de la cigarette sont agréables, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Est-ce agréable au point de vous priver d’années de vie, de prendre le risque de mourir sans doute de la pire manière qui soit, par une lente agonie de plusieurs mois ?

Si c’est agréable à ce point-là, n’arrêtez surtout pas de fumer ! Une vie très courte remplie d’un plaisir si intense est sans doute préférable à une vie longue sans ! Non ?

Mais si vous préférez vivre mieux, rendez-vous ici pour arrêter de fumer le plus facilement possible !


➜ Pour lire la suite : J’ai envie d’être libre de fumer
Cet article est un extrait du livre : Arrêter de fumer n’a jamais été aussi facile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.